Etre grande, c’est comment?

Aussi loin que je puisse me rappeler j’ai toujours été grande, enfin, plus que les autres (je ne suis pas née en mesurant 1m80). On a toujours cru et on croit encore que je suis plus vieille, en partie à cause de ma taille. Mais, ça ne s’arrête pas là.ImageD’abord être grande, c’est entendre 325876321 fois par jour, avec parfois un petit air de curiosité dans la voix, parfois un ton admiratif «  Mais tu mesures combien ?????? ».

Et le pire, c’est quand les gens essaient de deviner « Tu dois mesurer au moins 1m85, non ?!». Là j’ai juste envie de répondre, selon la personne : et toi, tu pèses 98 kilos, non ? Et toi tu fais du 85A, non ? Et ton QI est de 42, non ? Je sais pas, tu veux me mesurer ? 06…

 Alors évidemment, comme vous vous en doutez, être grande = davantage attirer l’attention = davantage être la cible de plans drague plus délicats les uns que les autres. Il y a la fameuse phrase d’accroche « Il fait beau là-haut ? » (qui est tellement ridicule qu’elle m’amuse). Autre façon de procéder « Mais t’es grande en fait ! C’est cool, j’adore ! » (on ne t’avait pas demandé ton avis, mais merci quand même).Image

Et remarquez au passage que plus les mecs sont petits, plus ils aiment aller vers les grandes femmes, sans doute par défi (les petits ont toujours quelque chose à (se) prouver). Et puis, comme on m’a dit récemment (non non vous ne rêvez pas) « Quand t’es un mec et que tu réussis à coucher avec une fille plus grande que toi, ca veut dire que t’es le boss, que tu gères un max. » Le pauvre homme n’a pas eu l’occasion de vérifier son affirmation.

Dans la catégorie des réflexions débiles, j’en ai un stock inépuisable, mais parmi les plus drôles :

Catégorie les plus entendues dans le métro : « Maman, t’as vu comme elle est grande, on dirait un géante !!

-Oui, tu vois elle a mangé beaucoup de soupe ! »

Catégorie discussions dans l’ascenseur : « Vous êtes tellement grande…Ca doit pas être facile. [regard qui tue] Nan, mais j’veux dire, c’est bien hein ! »

Catégories honnêteté entre collègues : « Autant parfois je me dis ‘Qu’est ce qu’elle est grande !!’, autant d’autres fois je me dis ‘Quelle silhouette !’ »Image

 Les comparaisons animalières ne sont pas mal non plus : girafe/autruche/sauterelle, et j’en passe et des meilleures.

Après viennent tous ceux qui pensent par association d’idée, grande = mannequinat ou basketball.

« Mais tu ne voudrais pas être mannequin ? » Et là, j’ai juste envie de répondre : regarde moi bien ! Parce que pour faire partie de l’élite de la beauté universelle, il faut faire du 36. Et faire du 36 quand on est grande, ce n’est pas aussi facile que ça n’y paraît. Les mannequins font 1m80 pour une petite cinquantaine de kilos. Je ne suis pas spécialement grosse et je fais une taille 40 (OMG, je suis bonne pour les pages grandes tailles des 3 Suisses !).

Il n’est pas facile de trouver chaussure à son pied, au propre comme au figuré.

Je chausse du 42, et de nombreuses marques s’arrêtent au 41…bye bye ! Et puis, j’adore les talons, mais mettre des talons signifie être 2 fois plus remarquée, se cogner la tête en entrant dans le métro… Ce n’est pas vraiment de tout repos !

Et puis au sens figuré, j’aime les hommes plus grands que moi…Pas facile donc. C’est un peu comme avoir un régime sans gluten, plein de plats sont appétissants mais on ne peut pas les manger.Image

 Alors bien entendu, il y a des points positifs. Quand je suis dans le métro aux heures de pointe, et que j’arrive tout de même à capter l’air venant des fenêtres et à respirer, je m’en réjouis. Surtout quand je vois celles et ceux coincés entre deux aisselles. Je jubile.

Toiser tout le monde d’une tête, ça impressionne un peu aussi, il parait que ça donne une prestance naturelle. Je n’en suis pas 100% convaincue, mais enfin.

C’est aussi, comme n’importe quelle différence, l’occasion d’établir une diaspora. A chaque fois que je vois une fille grande, on se comprend. C’est notamment en discutant avec l’une d’elles qui j’ai commencé à porter des talons. Elle m’a dit « Une fois dépassé le mètre 80, on n’est plus à 10cm près ! ». Et c’est vrai ! Les gens nous perçoivent déjà comme géantes. C’est un peu comme si quelqu’un qui pesait 200 kg en prenait 10, personne ne le remarquerait.

2 réflexions au sujet de « Etre grande, c’est comment? »

  1. Drôle cet article ! tu trouves pas que les Américaines sont grands de façon générale ?
    Moi je fais 1m63 (enfin selon ma carte d’identité) et j’ai souvent été entourée de grands : « c’est comment d’être petite? » Mais moi je ne me sens pas petite !!

    • Ils sont assez grands (surtout dans le Minnesota où les gens sont en majorité d’origine scandinave), mais je les dépasse encore! On m’a demandé plusieurs fois si j’étais russe, les français n’étant pas réputés pour leur grandeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s